En clair : nous pourrons bien replanter autant de végétaux que nous le voudrons, nous devons d’abord et avant tout drastiquement réduire nos émissions de CO2 pour maintenir les conditions de vie telles que nous les connaissons sur Terre.

Cet article Nouvelle étude : l’Arctique fond lorsque les plantes respirent moins à cause du trop-plein de CO2 est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici