Dans un avis rendu mardi, le Conseil international pour l’Exploration de la mer (Ciem) estime notamment que la demande des ONG de fermer toutes les pêcheries responsables des prises pendant quatre mois de décembre à mars, dans l’Atlantique Nord, « devrait réduire significativement » le nombre d’accidents.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici