Un masque met 400 ans à se détruire… une nouvelle forme de pollution à l'horizon très proche. Les masques à usage unique se retrouveront-ils dans nos assiettes un jour ?

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici