Durant toute son enquête, Inès Léraud s’est heurtée au silence et au déni des autorités publiques et des acteurs de l’agroalimentaire. En plus du scandale sanitaire et environnemental, la BD est particulièrement édifiante sur les pressions et les menaces qu’a pu subir Inès Léraud, mais aussi les lanceurs d’alerte locaux comme André Ollivro, président de l’association Halte aux marées vertes, ou le docteur Pierre Philippe, ainsi que de nombreux journalistes.

Cet article Bretagne : face aux intimidations de l’agroalimentaire contre la journaliste Inès Léraud, un collectif défend la liberté d’informer est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici