Les professionnels accueillent favorablement les dates des 2 et 22 juin mais demandent des aides financières. Et s’inquiètent des conditions d’accueil du public.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici