Les professionnels accueillent favorablement les dates des 2 et 22 juin mais demandent des aides financières. Et s’inquiètent des conditions d’accueil du public.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici