A l’occasion du Cub de l’économie du « Monde », jeudi, le patron de La Poste, attaqué au début de la crise sanitaire pour avoir fermé des bureaux, a défendu l’approche prudente et ambitieuse d’un service public en pleine transformation.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici