Les deux « managers », Gauthier Franceus et Nicolas Saydé, observent que la « mise à distance » des collaborateurs s’entend aussi comme un révélateur de dysfonctionnements antérieurs et de pistes d’amélioration.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici