Les deux « managers », Gauthier Franceus et Nicolas Saydé, observent que la « mise à distance » des collaborateurs s’entend aussi comme un révélateur de dysfonctionnements antérieurs et de pistes d’amélioration.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici