En avril dernier, l’Établissement français du sang (EFS) avait lancé une vaste étude en partenariat avec l’Institut Pasteur pour tenter d’estimer la proportion de la population qui avait développé une réponse immunitaire au Coronavirus.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici