A l’origine de la double explosion qui a ravagé le port de Beyrouth, le nitrate d’ammonium a déjà provoqué plusieurs accidents graves par le passé comme l’explosion de l’usine AZF de Toulouse en 2001. Ce sel blanc et inodore, utilisé comme engrais agricole, est aujourd’hui très surveillé. Exemple à Saint-Malo.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici