La ville sinistrée de l’ex-RDA a su capitaliser sur son image écologique et sociale, attirant jeunes et créatifs en quête d’un modèle un peu différent.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici