La nécessité de développer de nouveaux modes de vie aura des conséquences majeures sur la conception des villes, estime le maire de Versailles François de Mazières, dans une tribune au « Monde ». La politique d’aménagement du territoire qu’impliquent ces changements devra être menée en étroite concertation avec les élus locaux

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici