Le gouvernement appelle à une « montée en puissance » le 2 juin, pour accueillir plus d’élèves. Mais comment et pour quel enseignement ? Le principe même de l’école pour tous est mis à mal par la crise du coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici