Le manque de modération sur la plate-forme s’est aggravé au moment même où celle-ci aurait dû redoubler d’efforts pour lutter contre la haine en ligne regrettent, dans une tribune au « Monde », sept responsables associatifs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici