Si elles reviennent en France, les usines privilégieront probablement l’automatisation pour rester compétitives. Elles créeront moins d’emplois que ceux disparus ces dernières années, mais ils seront plus qualifiés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici