Alors que l’Argentine a adopté une politique sanitaire à l’opposé de celle de Brasilia, la Guyane s’inquiète devant une majorité de cas enregistrés sur la rive de l’Oyapock qui marque la frontière avec le géant sud-américain.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici