L’expérience l’a prouvé : en France, l’introduction de l’omble chevalier dans les lacs de montagne au XXe siècle y a provoqué l’extinction de peuplements entiers d’amphibiens, tels que le crapaud accoucheur dans les Alpes et l’euprocte dans les Pyrénées, qui ne perdurent que dans les points d’eau où l’alevinage n’a pas été pratiqué.

Cet article L’introduction de poissons pour la pêche, un danger pour les lacs de haute montagne est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici