ENQUÊTE – Cette start-up américaine est soupçonnée d’avoir fourni des jeux de données entièrement falsifiées à plusieurs équipes. Une fraude aussi grossière porterait un coup terrible au monde de l’édition scientifique. Trois des quatre auteurs de l’étude publiée dans The Lancet se sont rétractés jeudi.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici