Vingt mille tonnes de diesel se sont déversées ces derniers jours dans une rivière de l’Arctique depuis une cuve d’une centrale thermique. Les causes de cette catastrophe sont âprement discutées.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici