C’est l’histoire d’un hold-up sémantique. Amputé de son « virus » terminal, le mot « Corona » fait peser son ombre menaçante sur tous ses homonymes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici