Sur les côtes françaises, ce sont déjà 1089 cadavres de cétacés qui se sont échoués, en particulier sur les côtes du golf de Gascogne, dont 88% portaient des marques flagrantes de capture. Ces captures accidentelles sont les premières causes de décès.

Cet article Golfe de Gascogne : 1500 scientifiques réclament l’arrêt temporaire de la pêche pour sauver les dauphins est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici