Franck Chevallier, cadre de banque, prédit dans une tribune au « Monde » que le consommateur « post-Covid » tournera le dos aux produits bas de gamme et le producteur à des chaînes de valeur trop fragiles, poussant ainsi les prix à la hausse.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici