Dans un entretien au « Monde », le PDG de Total veut convaincre de la trajectoire climatique de son groupe. Il se dit notamment persuadé que le marché qui va croître n’est pas celui du pétrole, mais l’électricité.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici