Le directeur général de l’Agence de santé Grand-Est a été le seul fusible administratif de ­l’épidémie. ­Alors que se profile une enquête au Sénat, ce haut fonctionnaire en fin de carrière prépare sa défense et pointe certains manquements de l’Etat.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici