Le consultant Romain Robert rappelle, dans une tribune au « Monde », que toute mutation, aussi souhaitable soit-elle, passe d’abord par la restauration de l’économie « d’avant ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici