Une cinquantaine de compagnies non chinoises devraient pouvoir desservir le pays au moins une fois par semaine, contre 128 avant la crise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici