Galvanisé par le succès historique d’EELV lors du scrutin européen de 2019, l’écologiste croit très fort en son destin présidentiel. Reste à convaincre l’aile gauche de son parti. Une formation qui a la manie de décapiter ses têtes d’affiche.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici