Le stock de thon rouge, dont le commerce est très lucratif, est passé près de l’effondrement à la fin des années 2000. Aujourd’hui rétabli, il continue à être exploité par d’imposants navires, les senneurs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici