Dans sa chronique au « Monde », l’économiste pointe la contradiction entre la demande croissante de sécurité des investisseurs et les besoins tout aussi pressants d’investir dans les actifs risqués de la transition environnementale.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici