Une navigatrice atteinte d'une maladie génétique orpheline dite "maladie de la douleur" traverse en solitaire les océans sans moteur au grès des caprices du vent. Grace à son bateau fragile et lent comme elle, elle peut assumer ses envies de grands espaces.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici