On trouve de plus en plus de masques chirurgicaux usagés jetés à même le sol, dans la rue, dans la nature. Composés de plastique, ces masques mettent plus de quatre siècles à se désagréger. Pour stopper cette nouvelle pollution, l’amende va être multipliée par deux.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici