Selon l’Union des industries textile, il reviendrait à l’Etat de racheter le surplus pour reconstituer son « stock de précaution ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici