Les défenseurs des arbres étaient une dizaine mobilisés ce lundi matin dans le quartier du cimetière d'Argelès-sur-mer. Une présence qui n'a pas empêché le démarrage de l'opération d'abattage d'une trentaine de pins vieux de plus de 40 ans. Une décision prise pour des raisons de sécurité routière.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici