Modifier notre rapport à l’océan peut être source de solutions pour réduire les émissions de CO2 et sauvegarder la biodiversité. Mais de notre capacité à agir vite et fort dépendra la résilience ou le chaos, estime un collectif de scientifiques dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici