Le réchauffement climatique a causé l’affaissement d’une cuve de diesel, entraînant la plus grave pollution de l’Arctique russe.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici