Cette enquête vise principalement les chefs de « mise en danger de la vie d’autrui » et d’« homicides et blessures involontaires ». Elle est une première réponse judiciaire à une quarantaine de plaintes reçues par le parquet de Paris pendant le confinement

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici