21 000 tonnes de carburant d’une centrale thermique se sont déversées dans la rivière Ambarnaïa et les terrains alentour. Les barrages flottants n’ont pas contenu la pollution, qui menace des environnements fragiles.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici