La gestion de la crise reste encore fortement tributaire d’une guerre larvée entre le gouvernement de Kaboul et les talibans.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici