Le tribunal de Séoul a rejeté, mardi, une demande du parquet de placer en détention Lee Jae-yong, le vice-président de Samsung. M. Lee est accusé de malversations pour éluder l’impôt sur les successions. Son père se trouve dans le coma depuis mai 2014.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici