Mercredi 10 juin, la police a mené un vaste coup de filet dans les entreprises de la Côte d’Azur soupçonnées de déverser des gravats dans des décharges sauvages. Une enquête de plusieurs mois a permis de mettre au jour un système organisé et de placer 11 personnes en garde à vue.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici