Le plan gouvernemental de 15 milliards d’euros à destination de l’aéronautique prévoit 1,5 milliard d’euros pour les recherches sur l’avion de demain. Un avion vert, qui n’émettra pas de carbone. Airbus se dit prêt à relever le défi.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici