Dans un entretien au « Monde », le politologue bulgare Ivan Krastev tire les premiers enseignements de la crise sanitaire internationale provoquée par le Covid-19. Si ces événements aggravent certaines tensions géopolitiques, le confinement quasi mondial nous a transformés en cosmopolites casaniers.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici