Pour Nina Gregori, la directrice du Bureau européen d’appui en matière d’asile, les Etats membres de l’UE doivent refondre les modalités d’accueil des réfugiés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici