Le premier groupe aérien européen, qui compte 135 000 salariés, a l’intention de supprimer 22 000 postes, soit 16 % de son effectif, dont la moitié en Allemagne.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici