La BCE réfléchit à la possibilité de créer une « bad bank » pour y transférer les milliards d’euros de prêts qui risquent de ne pas être remboursés du fait de la crise liée au nouveau coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici