Le mammifère le plus braconné au monde bénéficie désormais du plus haut niveau de protection, et ses écailles ont été retirées de la liste des produits pouvant être incorporés dans la médecine traditionnelle.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici