Alors que la pandémie a mis en évidence l’importance de cette médecine ultraspécialisée, un collectif de médecins réanimateurs plaide pour une meilleure reconnaissance des personnels paramédicaux qui l’exercent, ainsi qu’une réévaluation du nombre de lits.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici