Dans une étude conjointe présentée vendredi, l’OIT et l’Unicef estiment que plusieurs millions d’enfants supplémentaires pourraient se voir contraints à travailler.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici