Le chef d'entreprise mayennais Luc Boisnard a dû reporter son ascension du mont Makalu, dans l'Himalaya, au printemps 2021 en raison de l'épidémie de coronavirus. En revanche il soutient financièrement des familles Sherpas du Népal avec l'association Montagne et Partage.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici