Conséquence de l’épidémie due au coronavirus, les enseignes du secteur s’attendent à faire le grand écart entre les consommateurs ayant perdu du pouvoir d’achat et ceux qui voudront plus de bio.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici