La distanciation physique, imposée par la crise sanitaire mondiale, remet en cause la place centrale du métro dans l’espace urbain et les règles tacites qui régissent son ordre social, explique l’ethnographe Stéphane Tonnelat.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici